Virtual Room Bruxelles – Chapter 1

  • Thème
    VR / Science-Fiction
  • Difficulté
    Facile
  • Prix moyen
    27.5€/joueur

ENFIN ! Après 8h de route, nous voilà arrivés dans la capitale belge pour le premier Escape Game de notre tournée Bruxelloise. Nous avons décidé de commencer avec un concept qui nous était encore étranger : la réalité virtuelle, ou VR pour les intimes.

En quelques mots, la VR c’est quoi ? Aux moyens d’un casque et de deux manettes simulant nos mains (HTC Vive pour les connaisseurs), nous allons être plongés dans un monde virtuel où nous allons pouvoir interagir avec l’environnement et nos coéquipiers. C’est pas encore Minority Report mais presque !

Rassurez-vous, vous serez aussi ridicule !

Nous avons donc rendez-vous chez Virtual Room, une enseigne française (cocorico), fondée par Jean-Luc Gignoux et Jean-Louis Bouthinon, les deux compères déjà à l’origine d’Escape Hunt. Ils présentent leur nouveau bébé comme étant la 1ère aventure de réalité virtuelle en équipe. Et ce choix de mots est loin d’être anodin car, disons-le tout de suite, l’expérience vécue tient plus d’une expérience collaborative en VR que d’un réel Escape game.

Comme toute machine de guerre qui se respecte, les locaux de Virtual Room sont spacieux, beaux, pratiques : wifi gratuit, salon d’accueil, grande rangée de casier pour laisser ses affaires ; on sent tout de suite que l’on a affaire à une chaîne bien rodée. Cela se ressent aussi dans l’accueil réservé aux équipes : nous sommes invités à patienter avec d’autres qui passeront sur le même créneau que nous.

Y’a du monde chez Virtual Room !

Plongeons dans le « Vive » du sujet

Équipés jusqu’aux dents et répartis dans un box individuel représentant notre marge de manœuvre dans le jeu, nous nous retrouvons tous dans la matrice et commençons bêtement à nous amuser avec nos avatars virtuels pendant qu’une intelligence artificielle futuriste nous briefe sur la mission à effectuer : en 2217, nous constituons l’équipe Oméga et devons voyager dans le temps pour sauver le monde. Derrière ce scénario pas très original aux premiers abords se cache une réalité à laquelle les escapes game « classiques » devront faire face : la VR a comme avantage certain de pouvoir nous envoyer dans n’importe quelle époque et nous faire vivre les expériences les plus folles en trompant nos sens grâce à la 3D, et tout ça en enfilant « simplement » les fameux casques de VR.

Et le virtuel en réalité ?

Premier constat très positif, les sensations sont aux rendez-vous ! Dès les premières minutes, notre cerveau s’habitue aux nouvelles sensations proposées et nous oublions rapidement que nous sommes à Bruxelles. La technologie est beaucoup plus mûre qu’il y a quelques années et aucun problème technique n’est à déplorer. Nos pérégrinations virtuelles nous font voyager et nous prenons beaucoup de plaisir à résoudre les petites énigmes proposées dans chaque « niveau ». Sans spoils, de l’Egypte antique à la surface de la Lune, la première mission proposée vous en mettra plein les mirettes ! Un bon point donc pour l’enseigne mais qui aurait pu faire encore mieux en terme d’originalité en nous proposant davantage d’environnements moins « déjà-vu » (2 niveaux sur 4 sont vraiment wahouu).

Et l’escape dans tout ça ?

C’est sur ce point que le pixel blesse… autant vous prévenir tout de suite, si vous recherchez un véritable challenge pour vos creuser les méninges, ce n’est pas ce que propose Virtual room (en tout cas pour le moment). Les énigmes et mécanismes ne sont pas forcément très diversifiés et servent plus de prétextes pour appréhender la réalité virtuelle que de véritables casse-têtes.

Malgré une première mission un peu facile (donc courte), les sensations proposées par Virtual Room nous ont tous conquis et nous serions ravis de retenter l’expérience sur une mission plus constituante, comme le chapitre 2 qui nous a été conseillé !

Lien vers le site de Virtual Room Bruxelles :
www.brussels.virtual-room.com

Chapter 1- Virtual Room Bruxelles
Note globale
4.3
  • Situation
  • Locaux
  • Accueil
  • Immersion
  • Moyens
  • Originalité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *